dimanche 7 septembre 2008

De profundis

Dans un premier temps je vous conseille d'écouter ici Chi Mai d'Ennio Morricone pour vous mettre dans l'ambiance. Désolé mais mon blog refuse catégoriquement d'intégrer la musique directement !

Imaginez... il n'y a plus de rire d'enfants

Imaginez... un ciel bas moutonnant (rigolez pas je cherche des rimes en "an")

Imaginez..... un vent froid glissant sur mes collants (hi, hi, j'vous ai bien eu, j'en porte même pas !)

Imaginez... des cieux, quelques gouttes de pluie tombant (alors là je m'épate !)

Imaginez.... mon beau jardin défiguré d'un trou béant


Imaginez.... Mr Muscari

Un homme (MON homme, non mais !)

Fort (Mmmmmh)

Beau (OUAhhhhhhhh)

Tendre (pas comme les poireaux de Mlle Brindille hein ?!)

Pleurant à chaudes larmes sur la piscine, NOTRE putain de merde de piscine de mes 2 (oulà, j'm'égare moi)

Et oui, parce qu'il a bien fallu un jour se décider à la ranger cette chère foutue piscine pleine de rustines. On s'y attache à tous ces petits morceaux de transparents collés de-ci de-là.
C'était là son charme, sa fragilité (tu m'étonnes que c'était fragile cette merde de boudin en plastoc pas solide pour un rond !)

Mr s'en est chargé ce week end. Pour moi c'était trop dur...j'ai pas pu... (trouve toi une excuse Muscari, viiiite, trouve toi une bonne excuse...)

Il l'a vidé, siphonnée (beuark.... avec tout ce qui traînait dedans....même des limaces....franchement trop dégueux...). Il a répandu ses eaux sur le champs d'à côté.

Ce matin il l'a nettoyé, séché, s'est étendu sur elle pour lui faire un dernier câlin et lui sussurer dans la rustine des mots d'amour. (j'en ai la preuve, là)




Il l'a plié, l'a pris dans ces bras d'homme fort pour la porter jusqu'à sa demeure d'hiver (un vulgaire carton au fond du garage, non mais, pas nous faire chier longtemps cette piscine quand même...).

Et ?

Et dans ses bras, cette garce s'est laissée aller, elle est allée s'empaler pour de bon sur l'établi de Mr. Piscine suicidaire, kilucru ?!

Bilan : un trou de plus... LE TROU de trop.

Mr Muscari ne s'est pas énervé, il a rangé la piscine dans son carton, et l'a balancé à la poubelle. Non mais...jusqu'au bout elle nous aura fait suer celle-là. Y'en a, j'te jure z'en tiennent une sacrée couche...)

Fin de l'histoire.

.....

Jusqu'à l'été prochain !

16 commentaires:

Kristin a dit…

Désolée pour la piscine ...mais je suis écroulée devant mon écran en te lisant...Qu'est-ce que vous allez être tranquilles l'année prochaine avec une piscine neuve , bien solide !!!lol

Mlle brindille a dit…

Oui moi aussi écroulée ; j'ai ADORE la photo !!!!
Je ne suis pas pressée de vider la mienne ! elle s'est vidée (un peu) d'un coup vers minuit, pleine a craquer avec cette pluie d'un coup le boudin s'est affaisé et on a un cratere de 20 cm dans le sol (2m3 en moins ca se sent!)
aller courage c'est fini maintenant tout va bien aller jusqu'à l'année prochaine !

caro a dit…

oui moi aussi tu ma bien fais rire , tu es très douée pour les écrits ah les piscines ce wueek end c'est mrs caro qui c'est chargée de la nettoyée je me suis mise a faire de la cuisine je pouvais pas l'aider j'étais occupée !!!! lol
bonne soirée

mlle brindille a dit…

au fait je t'ai décernée un prix sur mon blog !

Miss canthus a dit…

MDR Muscari !
Ouais, elle t'auras ( et là je vais faire dans l'hyper vulgaire)fait chier jusqu'au bout cette foutue piscine de meeeeeeeeeeeeeeerdeuuuuuuuuux ! :-))

Marie a dit…

Ah ces histoires de piscines... J'ai bien ri en te lisant en tout cas, elle aura au moins servi à quelque chose, cette piscine : sacrée source d'inspiration pour toi ! Je propose qu'on se cotise pour vous racheter une nouvelle piscine pas-chère-et-pourrie l'été prochain, histoire de rigoler encore un peu... Comment ça, "NON" ?? Pfff, même pas drôle...

danielledmd a dit…

Après le suspense de l'été il nous faut quelque chose pour rire cet hiver. Je te fais confiance ut vas bien nous trouver quelque chose !

Patachon Cornichon a dit…

elle va nous manquer ... on attend le prochain épisode ...la piscine le retour

Muscari a dit…

@Kristin : pour le solide j'ai des doutes !!!
@Mlle Brindille : pense à prendre Pépère en photo...ça vaut son pesant d'or !!Merci pour le prix (mais lequel des 2?!)
@Caro : bonne excuse la cuisine, surtout qu'en plus ça a l'air drolement bon !!
@Miss canthus : soyons vulgaire qq fois, ça soulage tellement !! même si c'est pas comme ça que maman nous a éduqués!!
@Marie : alors si vous pouviez faire les choses bien svp : piscine armature bois tant qu'à faire !!
@Danielle : pas d'inquiétude, y'a toujours qq chose dont on peut rire ! même si, au départ, ça fait raler !
@Patachon : ben là faudra attendre l'été prochain pour une autre histoire de piscine !

Babette et Jacques a dit…

Paix à son âme, cette piscine a eu grâce à toi son heure de gloire...

Anne-Marie S a dit…

et si vous essayiez une piscine en "DUR" l'an prochain ? non, c'était juste une idée en l'air !

Lady Isa a dit…

Mais vous allez vous ennuyer sans votre piscine dorénavant ! Votre vie va être bcp + tristounette, c'est certain !

Maxott a dit…

Ahh je fais peu le tour des blogs en ce moment mais j'ai également bcp rigolé ! Merci à ta piscine, ton gros boudin, et vivement la prochaine !
Ca fait du bien pour commencer la journée :-)

Passiflore a dit…

il a bien fait! quel enfer ces bâches ... D'autant que si on met bout à bout le nombre d'heures qu'on en profite ..
Au moins, elle t'aura valu un billet fort plaisant, tout n'est pas perdu! Très beau ton homme, comme ça. Tu vas faire des jalouses.

http://lejardincesttout.typepad.com/lejardincesttout/ a dit…

Trop drôle! Et cela sent le vécu de chez vécu! En plus ça me rappelle trop de souvenirs! Que de vacances passées à réparer les piscines, les matelas pneumatiques, le canoë, le requin flottant, les bouées et j'en passe ...

ani a dit…

le poème...pas mal !mais l'histoire de la piscine ,j'en ris encore !